top of page

Présentation du poste

CONTROLEUSE DE PRODUCTION

Solène a répondu à quelques questions que nous lui avons posé sur son poste.
Le poste de contrôleur de production fait partie du service qualité, il effectue des relevés de contrôle (sur l'aspect, la dimension…) des pièces, vérifie leur conformité. Le tout, par rapport à la documentation technique. S'il détecte une anomalie, il isole immédiatement la pièce voire le produit fini.

Quel a été ton parcours de formation ?

"J'ai passé un BEP et un BAC professionnel en alternance en commercialisation et service en restauration à Saint-Michel-Mont-Mercure en Vendée. Puis, je suis entrée dans le monde du travail directement après avoir fini mes études.". 

Depuis combien de temps travailles-tu dans l'entreprise ?

" Cela fait plus d'un an et demi que je travaille chez OMA, je suis arrivée le 30 août 2022 en tant qu'intérimaire, puis j'ai signé mon CDI en juin 2023."

Aujourd'hui, quel poste occupes-tu ?

"Aujourd'hui, j'occupe le poste de contrôleuse de production, notamment au niveau du ferrage."

Décris-le-nous :

"En quelques phrases, je dirais que nous assurons le contrôle de chaque production en cours (ferrage et emboutissage) à l'aide d'outils de contrôle, de pièces références et également à l'aide de maquettes. Si la pièce est NC (Non Conforme) nous stoppons la production, puis nous écartons les bacs concernés et nous identifions le défaut afin de prévenir les responsables."

Les compétences acquises lors de ton parcours de formation te sont-elles utiles pour le poste que tu occupes aujourd'hui ? Pourquoi ?

"Les compétences acquises lors de ma formation en restauration n'ont absolument rien à voir avec la métallurgie donc, non. 

Je dirais que ça a été utile davantage sur le côté humain : l'esprit d'équipe, le sang-froid dans les situations compliquées (stress, etc...)

Et sans oublier : LE SOURIRE."

Pourquoi avoir choisi de travailler dans la métallurgie ?

"J'ai voulu faire une pause dans mon domaine, je voulais voir autre chose. J'ai fait quelques petits boulots puis je suis arrivée en métallurgie dans une autre entreprise où je suis restée 4 ans. Par la suite, je suis arrivée chez OMA. Pouvoir toucher à tout me plaît (contrôle, cariste, aide sur les postes au ferrage...)"

Qu'est-ce qu'il te plaît chez OMA ?

"J'aime le fait de devoir être autonome, le fait de pouvoir être polyvalente. Et ce que j'apprécie également, c'est l'ambiance entre collègues."

As-tu eu l'occasion d'évoluer professionnellement ?

"Oui, j'ai commencé aux popeuses, ensuite je suis allée au secteur de l'emboutissage sur les presses pendant quelques mois. Maintenant j'occupe le poste de contrôleuse de production."

Une journée type avec toi c'est ?

"Je commence par dire bonjour à tous mes collègues ;)

Je débute la journée par contrôler les pièces sur les différents ilots robotisés (contrôle sur la maquette, destructif de déboutonnage de point de soudure, contrôle visuel…). Ensuite je procède au contrôle mur qualité sur certaines pièces, pour lesquelles le risque de trouver des défauts est plus important (soudure percée, mauvaise trajectoire de la soudure…). 

Je fais également de la macrographie sur pièces soudées afin de m'assurer de la bonne pénétration dans la tôle et d'une bonne trajectoire, voici le mode opératoire que j'utilise : 

1- Découpe au milieu de chaque cordon de soudure.

2- Préparation de chaque pièce coupée pour passer dans le NITAL (solution permettant de faire apparaître la soudure).

3- Passage de la pièce à la caméra et prise de dimensions de la pièce grâce à mon logiciel.

Evidemment, mes journées ne se ressemblent pas, car je priorise mes tâches en fonction des urgences qu'il peut y avoir dans la journée.

bottom of page